Coaching d’orientation scolaire

“Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va.” Montaigne

 

Mes propositions d’accompagnement s’adressent à différents moments de la vie du jeune :

  • lycéen de 2de et 1ère en questionnement sur le choix des enseignements de spécialité et options
  • lycéen en questionnement sur un choix d’études post-Bac
  • jeune étudiant post-Bac en questionnement sur ses choix d’études ou sur son métier

Je privilégie l’entretien en face-à-face au sein de mon cabinet situé près de Rouen (l’entretien téléphonique via Skype peut-être une alternative également). 

Accompagnement à la découverte de mes talents
  • Une séance de contact (gratuite) a lieu afin de faire connaissance, d’évaluer l’objectif et la motivation du jeune. Cet entretien a lieu en présence du parent. Il n’y a aucune obligation de poursuivre à ce stade
  • Si le jeune est partant pour poursuivre, nous signons une convention de coaching et déterminons ensemble un objectif qui sera notre cap pendant toute la durée de l’accompagnement
  • Il est question au travers de réflexions personnelles, de tests et d’exercices d’identifier les ressources et leviers de motivation du jeune, d’approfondir la connaissance de soi afin de dégager des pistes de réflexion
  • Un coaching comprend 5 à 7 séances d’entretiens individuels et s’étend sur plusieurs semaines à raison de 1h15 tous les 15 jours (en moyenne). La fréquence et le nombre de séances sont fixées selon les disponibilités du jeune. Les séances ont lieu sans les parents
  • Un entretien de fin d’accompagnement a lieu en présence du jeune et de ses parents afin de restituer le fruit du travail effectué
  • Chaque séance est payable en début d’entretien, la séance de prise de contact est gratuite.

Bon à savoir ! La plate-forme Parcoursup impose aux bacheliers de mentionner des vœux d’orientation, ils doivent également rédiger un “projet d’orientation motivé” complet, comprenant une lettre de motivation et un CV. Surtout, les postulants doivent obligatoirement remplir les “attendus” exigés par chaque formation (compétences, options suivies, voire expériences extrascolaires en tout genre) pour espérer être sélectionnés par les commissions de tri des candidatures. Et ce, même lorsque leur candidature est adressée à une formation étant, à l’origine, dite “non sélective”. 

Un véritable labyrinthe dont il est difficile de s’extraire sans les préconisations d’un coach scolaire.